Triangle-Astérides

Centre d’art contemporain
d’intérêt national
et résidence d’artistes

en
Présentation
Programmation
Artistes résident·es et associé·es
en
Fermer

Médiation

Triangle-Astérides développe des actions de médiation dynamiques et innovantes afin d’offrir à toutes et tous un accès facilité aux contenus artistiques et à la création, dans la perspective du respect des droits culturels. Tous les publics, amateurs comme initiés, ou ayant des besoins spécifiques, sont considérés sur un seuil d’égalité et de partage de curiosité. Le regard du spectateur ou de la spectatrice participe pleinement au processus par lequel une oeuvre prend sens et Triangle-Astérides s’engage à l’accompagner pleinement.

Les valeurs d’accessibilité à la culture pour tous et toutes, la volonté de soutien des artistes ainsi que l’attention portée à tous les territoires (zones urbaines ou rurales) font partie des priorités du centre d’art.

En cours

Rouvrir le monde 2024

Jusqu'au 20 août 2024

Triangle-Astérides, s’inscrit dans le programme de Rouvrir le monde 2024, programme national du ministère de la Culture visant à soutenir des propositions artistiques et culturelles durant la période estivale, sous forme de résidence d’artistes de création et de transmission afin de proposer aux habitants des démarches participatives artistiques et culturelles menées par des artistes sur leur territoire.

— Julien Carpentier au Centre social Saint-Gabriel du 16 au 30 juin 2024
— Neïla Czermak Ichti au CHRS (centre d’hébergement et de réinsertion sociale) Claire Joie du 13 au 27 juillet 2024
— Maddie Tait-Jamieson au Centre social Bois Lemaître du 15 au 26 juillet 2024
— Claude Eigan et Barbara Quintin au Centre de vacances du CCAS Montreuil à Savine-le-lac du 16 au 28 juillet 2024
— Prune Phi au Centre socio-culturel Roy d’Espagne du 29 juillet au 09 aout 2024
— Louise Nicollon des Abbayes au Centre de vacances du CCAS Montreuil à Savine-le-lac du 5 au 20 aout 2024

2024

Les petits mercredis : ateliers à partir de 6 ans

15, 22 et 29 mai, 05, 12, 19 et 26 juin 2024

Les petits mercredis c’est un rendez-vous régulier pour notre jeune public au travers l’expérience de la visite d’une exposition suivi d’un atelier de pratique artistique accompagné par un·e artiste.

Dans le cadre de l’exposition personnelle de Aline Bouvy, Le prix du ticket, Triangle-Astérides et la Friche la Belle de Mai invitent Fanny Souade Sow, Maddie Tait Jamieson et Adrien Menu pour donner un écho personnel et sensible sur le sens de cette exposition. Des propositions différentes et singulières à chaque atelier pour des moments riches consacrés au programme des Petits Mercredis.

15 mai, 5 et 19 juin // Colors rides – par Fanny Souade Sow
Le titre de l’atelier est une référence aux dark rides, des parcours scéniques comme au palais des glaces dans les parcs d’attraction. Pour contraster avec l’esthétique du « blanc presque trop blanc » de l’exposition, Fanny Souade Sow propose un atelier avec des perles à repasser. Ces illustrations reprendront les formes présentes au sein de l’exposition (le burger, les poissons, les crevettes, le homard, la raie et la méduse…).

22 et 29 mai. //. Rêveland – par Maddie Tait Jamieson
Cet atelier souhaite utiliser le dessin et l’évocation des loisirs pour construire ensemble un parc à thème fictif qui sera inspiré non par la peur mais par le bien-être et l’estime de soi. Chaque enfant sera invité à penser à un loisir qui lui apporte de la satisfaction (nager, marquer un but, recevoir un cadeau…), pour élaborer une attraction d’un parc fictif. Un temps sera consacré à la visite de chaque “attraction” proposée, pour créer une carte de visite du parc.

12 et 26 juin // Le blanc est-il une couleur ? – par Adrien Menu
La question est posée conjointement au thème de l’exposition sur la « blanchité », d’Aline Bouvy. Adrien Menu proposera un atelier pour se demander si le blanc peut tâcher, écrire, dessiner, émouvoir et si le blanc, ou ce que nous considérons blanc, n’est pas aussi plein de nuances. Après une visite de l’exposition, l’artiste invitera à se remémorer des objets, contextes, matières, animaux, végétaux et mobiliers ou le blanc peut apparaître. S’en suit un temps de dessin à l’aide d’une multitude d’outils blancs sur des feuilles de couleurs.